Banner Holder

Add to favorites ‪Maya Shane‬ rss

Genre : אוריינטאלי


Son nom brille comme un soleil, et, l'astre de feu, c'est justement lui qui lui donne cette scintillance. Maya est une femme méditerranéenne, certes née à Meudon, mais fille de parents aux racines tunisiennes. Elle se définit elle-même comme une chanteuse franco-judéo- arabe, et son plus cher désir est de marier l'Occident et l'Orient à la fois dans ses textes et dans ses musiques.

La rencontrer dans la vie, au quotidien,c'est un moment de grâce, lié à son sourire généreux, à son regard qui semble percer votre âme, à son physique avantageux dont la féminité extrême vous rappelle à l'instant toutes les femmes que vous avez pu aimer sans limite dans votre vie, que ce soit vos soeurs, vos mères et vos folles passions de mille ou une nuits. Maya, c'est "la " femme! Elle respire l'amour le plus pur, le plus vrai, et vous comprenez que vous avez envie de faire immédiatement partie de sa vie. Et vous vous sentez déjà beaucoup plus heureux.

La voir et l'écouter sur scène, c'est oublier la réalité et entrer dans son monde où le chant aux accents orientaux mêlés à des tonalités occidentales, vous promène de l'amour, bien sûr, à la mise en valeur de la pensée féminine face au monde dominé par la gente masculine. C'est de la tendresse et de la force cachées dans un monde de brutes…adorées! A l'heure où les femmes sont toujours si peu considérées dans tant de pays, avec une parole souvent inaudible, celle de Maya, joyeuse, est comme un soutien indéfectible à ses consoeurs. Elle le délivre sur des compositions qui reposent sur ses goûts éclectiques, puisant avec passion dans les musiques du monde, du raï au rap et au slam, du jazz au gospel, du blues à la variété, d'OuK Kalsoum à Edith Piaf, en passant par Georges Moustaki, Enrico Macias, Georges Benson, Shakira et même Claude François. Mais sa première muse est depuis toujours Dalida, avec laquelle elle se sent en osmose artistique, de par l'essence égyptienne de la star disparue, avec cette volupté incandescente qui la caractérisait.

Ecouter tranquillement Maya chez soi, en voiture ou sur son I.Pod, c'est voyager à travers le temps, les cultures et les sentiments. Elle vous emporte sur un tapis volant au dessus des tourments de la vie, poussé par des vents de sérénité et de bonheur. Qu'elle chante en français, en anglais, en arabe, en hébreu et même en lingala, un idiome du Congo, Maya est partout chez elle et vous fait visiter son monde...

Grégoire Colard

Be the first to comment

כדי לכתוב הערות עליך להירשם תחילה, להרשמה לחץ כאן הרשמה!
Loading...
Please wait...